image_reduire{1024,0}

« Stéphanie Moraly est d’un engagement remarquable.
Le son respire, touche à des cimes inouïes. »

« Minimalisme et puissance, flamme et vibration. »

SOON TO BE RELEASED :
Koechlin CD
@ Timpani Records ! Violin Sonata (...) Read more

Stéphanie musicologue

Stéphanie, en plus d’être une concertiste appréciée et une pédagogue reconnue, est également docteur en musicologie.

Stéphanie Moraly est à l’initiative du COLLOQUE pluridisciplinaire "Le violon en France du XIXe siècle à nos jours", qu’elle co-organise avec Claudia Fritz (CNRS) et Danièle Pistone (Paris-Sorbonne). Il se tient au CRR de Paris les mercredi 25 et jeudi 26 mars 2015.

En janvier 2014, Stéphanie Moraly obtient le grade de Docteur en musicologie de l’université Paris Sorbonne, avec la mention très honorable avec les félicitations du jury, pour sa thèse : "La sonate française pour violon et piano. Identité d’un genre musical (1868-1943)", après avoir travaillé sous la direction de Danièle Pistone.

En tant que musicologue, elle participe à divers séminaires, journées d’étude et colloques internationaux.

Articles publiés :

.

- « Aux sources d’un Âge d’Or. La Sonate pour violon et piano en France au XIXe siècle »

Dans Ad Parnassum, A Journal of Eighteenth- and Nineteenth-Century Instrumental Music, vol. 7, n° 13, Bologna : Ut Orpheus Edizioni, 2009, p. 59-93.

.

- « A la recherche d’une voix idéale. La vocalité et le violon du XIXe siècle. L’exemple de la sonate française pour violon et piano »

Dans 5e Rencontres de l’Observatoire musical français. Musicologies d’aujourdhui, dir. Danièle Pistone, n° 41, Paris : Université Paris-Sorbonne, Observatoire musical français, 2009, p. 33-48.

.

- « Vers une typologie des typologies : à propos de la musique française pour violon et piano »

Dans Corpus & Typologies. Actes de la rencontre musicologique du 24 janvier 2009, dir. Juliana Pimentel et Danièle Pistone, n° 43, Paris : Université Paris-Sorbonne, Observatoire musical français, 2010, p. 47-57.

.

- « Du goût au style : création d’une identité musicale française ; la sonate pour violon et piano au tournant du XXe siècle »

Dans Musique française. Esthétique et identité en mutation, 1892-1992 (dir. Pascal Terrien), Sampzon, Delatour France, coll. Pensée musicale, 2012, p. 241-254.

Creation : Olivier Locard | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0